Les Japonais jouent à the floor is responsabilités tous les jours avec leurs affaires. Ce matin j’ai attendu une vingtaine de minutes l’accès à mon train et encombrée de mon sac à dos de rando, je n’ai pas osé le poser nonchalamment à mes pieds.

Au Japon, le sol est souillé de nos pas. S’y asseoir ou y déposer des objets que l’on souhaite reprendre à la main vaudra quelques regards désapprobateurs. Je me demandais dans quelle mesure cette légende se vérifiait, jusqu’à ce que je trouve des sandales dans ma chambre d’hôtel (pénétrer dans une maison avec des chaussures est péché) et un panier à côté de mon fauteuil dans un café.

Lire la suite

Vous avez trouvé ce point de vue intéressant ? Partagez-le !