Tagcitoyenneté

Ces blagues auxquelles je ne ris plus en soirée

En soirée, il y a toujours un moment où j’en viens à entendre un.e parfait.e inconnu.e sortir une blague bien lourde qui joue sur la stigmatisation d’un groupe de personnes. Avec le temps, je suis devenue très sensible aux questions de genre et d’orientations sexuelles. J’avais déjà pour défaut de tiquer sur le racisme ordinaire (RT si ta mère est assistante sociale en banlieue parisienne) et les blagues beauf commençant par « c’est deux arabes sur une mobylette ». Ce qui fait de moi, « la meuf intello relou en soirée ».

Quand les gens voient que je discute de sujets sérieux en soirée Quand les gens voient que je discute de sujets sérieux en soirée

Lire la suite

Vous avez trouvé ce point de vue intéressant ? Partagez-le !

Journaliste jeune : une façon de « défendre ses convictions »

lis c teyssier

Le journal lycéen « Lis ! C Teyssier » de Bitche

Mais qui sont-ils, ces jeunes qui s’approprient encore le clavier ou le stylo pour exprimer leurs opinions ?

Ils sont une petite bande d’irréductibles journalistes jeunes qui expérimentent leur citoyenneté en décryptant leur environnement. Non seulement ils persévèrent dans la critique, mais en plus, ils revendiquent leur liberté d’expression !

Dans un article publié sur le blog lycéen de Mediapart, Vince, ex-journaliste lycéen du journal « Lis ! C Teyssier », revient sur sa nécessité d’écrire et l’indifférence des lecteurs : Lire la suite

Vous avez trouvé ce point de vue intéressant ? Partagez-le !

Election présidentielle : des jeunes désenchantés ?

La question est récurrente dans le milieu du journalisme jeune et de la campagne présidentielle : comment intéresse-t-on les jeunes à la politique ? Existe-t-il une recette miracle pour nous amener aux urnes ? A priori, non. Sinon, nous ne serions pas les plus grands abstentionnistes !

Si l’on prend l’exemple spécifique de cette campagne, il y a de quoi être dégoûté de la politique. Voilà 4 ans qu’on nous parle de crise. Qu’on nous fait rentrer dans le crâne que nous ne trouverons pas de boulot à la sortie de nos études, diplôme du sup’ ou pas. Qu’on nous représente dans les médias comme des jeunes violents / votant pour Marine Le Pen / brûlant des voitures / assistés / drogués et alcooliques / accros aux écrans. Le cocktail est plutôt détonant !

Lire la suite

Vous avez trouvé ce point de vue intéressant ? Partagez-le !

© 2019 Dans Mes Internets

Theme by Anders NorenUp ↑