Je divague : vague

Valoriser ses compétences : ePortfolio, mais pas seulement

Attirée par les formes d’expression de soi sur Internet, j’ai découvert en 2009 les podcasts mis en ligne par de jeunes blogueurs. À l’époque, le phénomène du web humour cherchait à percer par le biais de Monsieurdream, Le Velcrou, Samfaitchier, Ganesh2 et d’autres podcasteurs plus ou moins anonymes et influents. Inspirés et créatifs, ils offrent une alternative au ePortfolio pour la valorisation de leurs compétences.

L’histoire du premier blogueur est peut-être la plus intéressante en terme de parcours et de réussite. En 3 ans seulement, ce jeune Varois étudiant en économie est passé de Monsieurdream à Cyprien Iov, de blogueur anonyme et éditeur de vidéos à animateur sur NRJ12. 

Le cas Cyprien

Aujourd’hui à l’apogée du podcast vidéo, il comptabilise 747000 fans sur Facebook (derrière Norman Thavaud) et est majoritairement adulé par les jeunes adolescentes, premier public de la chaîne de la TNT. Sa force est d’avoir compris très rapidement qu’il a beaucoup à jouer avec l’identité virtuelle développée sur son blog. À raison d’une vidéo par semaine, il attire de plus en plus de lecteurs/visionneurs, friands d’anecdotes sur des thèmes qui touchent les jeunes de sa tranche d’âge : le bac, la fête de la musique, le dégoût pour Secret Story, la culture web, l’attrait pour la capitale, les jeux vidéos etc.

Repéré par des blogueurs influents, il multiplie les contacts et par là-même son réseau. Mais surtout, il flaire le bon filon en 2008 et réalise un CV vidéo original et humoristique.

[dailymotion id=k2HcmIV2G5fChLMGE3]

En reprenant les codes dictés par le milieu professionnel, il laisse transparaitre sa personnalité et tourne à la dérision son manque d’expérience. Sa vision de la culture web et ses compétences en montage transcrites dans cette vidéo de seulement 1 minute 30 attirent le groupe 20 minutes qui cherche à renouveler son lectorat et à séduire les jeunes. Cyprien est embauché peu de temps après pour un concept inédit. Il créé Le Rewind, une chronique Internet décalée qui met à l’honneur les vidéos qui « buzzent » sur le web. Ses vidéos et son identité virtuelle se font plus rares sur son blog.

[dailymotion id=xcbuuy]

Repéré par NRJ12, il franchira la barrière mal-aimée des blogueurs -la télévision- et relancera sa carrière dans l’édition vidéo face au succès fulgurant de Norman. Plus mâtures, plus travaillés, ses podcasts dépeignent désormais le quotidien d’un Parisien un peu bobo et frustré par les limites imposées par le format télévisuel.

ePortfolio, CV vidéo, et le reste

Le blog semble être un espace privilégié pour valoriser les compétences transversales, acquises par l’expérience et l’initiative personnelle. Pour autant, il demande bien plus que des mises à jour régulières. La médiatisation et le référencement de cet espace peuvent être capitaux dans la recherche d’un emploi. Or, un blog qui est peu lu et suscite l’indifférence ôte toute motivation à l’entretenir… À l’heure où la majorité des employeurs « screenent » les profils des candidats à l’embauche, l’identité virtuelle et sa maitrise apparaissent comme indispensables.

Une de mes connaissances, Eliott Lepers, joue de sa créativité et son fort potentiel artistique pour mettre en valeur ses capacités. À peine âgé de 20 ans, il a réussi le pari de se faire un nom sur la toile et dans la campagne d’Eva Joly grâce à son ePortfolio.

Classé comme l’un des ePortfolio les plus créatifs du web, il ne laissera pas les employeurs indifférents lorsqu’il sera sur le marché du travail…

Mais lorsque l’on est peu créatif, rien n’est plus difficile que de se faire une place sur le net. J’ai pour ma part opté pour la solution de facilité en m’inscrivant sur Twitter en août 2008. Malgré cela, la notion de « personal branding » n’est arrivée à mes oreilles qu’en 2010. Une rencontre avec une étudiante dite « twittas influente » m’a fait saisir tous les enjeux de ce compte. J’ai alors décidé d’une ligne éditoriale et recentré mes tweets en gardant en tête deux objectifs : valoriser mon image virtuelle par le biais de mes expériences associatives et assumer mon « identité jeune ».

Aujourd’hui, @mlllecdo compte 200 followers grâce à un pic de 70 followers provoqué par l’animation du blog « 2012 est à vous ! ».

Je découvrirai sans aucun doute d’autres moyens d’illustrer ses compétences sur le vaste monde qu’est l’Internet dans l’année à venir. Et vous, comment maitrisez-vous votre identité virtuelle ?

Vous pourriez également aimer